L’art de faire un CV original

D’une manière générale, la lecture d’un CV ou Curriculum Vitae pourrait paraître éternelle et lassante pour les recruteurs lorsqu’ils se retrouvent devant une montagne de dossiers à consulter. La lecture diagonale de ces derniers devient alors une pratique assez courante. Il est cependant à noter que ce document peut être décisif pour réussir à obtenir un entretien pour dénicher un bon contrat. Le CV doit donc être très accrocheur et original. Porter une attention particulière à sa rédaction est alors de mise.

lart-de-faire-un-cv-original

Un style accrocheur

Le CV est un document contenant diverses informations relatives à vos parcours professionnels et vos compétences. Afin d’être retenu parmi tant d’autres dossiers de candidature, votre CV doit alors être particulièrement captivant et retenir à coup sûr l’attention de la personne appelée à le consulter en choisissant d’utiliser les mots gagnants. Pour ainsi dire, il doit mettre en exergue d’une manière claire le poste souhaité. Vos compétences devront également être repérables en trois coups de cuillère à pot. Notez également que chaque CV doit être unique. En effet, son contenu doit toujours être adapté au poste que vous souhaitez occuper et selon les spécificités de chaque entreprise. Pour ainsi dire, les recruteurs repéreront rapidement que vous détenez profil idéal et n’auront pas le sentiment de recevoir votre candidature par le fruit du hasard.

La logique en tout temps

Le CV est tout particulièrement bâti sur le principe de la sélection. Son contenu doit donc être révélateur et non bavard. Les éléments énoncés devront notamment contribuer à la mise en valeur de votre candidature. Avoir le sens de la logique est ainsi indiqué. Toutes informations n’ayant aucun rapport avec le poste souhaité devront être automatiquement rayées de votre contenu et faire place à celles qui seront plus utiles. Si les débutants sont amenés à parler de leurs stages ou encore de leurs travaux d’été, les confirmés auront à sauter cette étape. Ils seront invités à mettre le point sur leurs expériences professionnelles proprement dites.

Les erreurs à éviter

Gardez en tête que toutes les erreurs, de la plus petite à la plus grande, ont la faculté d’énerver les recruteurs.

Toutes les ambiguïtés joueront en votre défaveur. Votre CV doit donc totalement les rassurer en ce qui concerne vos compétences ainsi que vos qualités professionnelles. Les contextes négatifs ne sont alors pas autorisés dans un CV. Être positif est une nécessité absolue.

L’orthographe est la plupart du temps considérée comme un détail assez négligeable. Toutefois, elle tient une place importante dans votre candidature. Notez cependant qu’elle joue également bel et bien un rôle crucial sur votre authentification. Un CV contenant deux ou trois erreurs d’orthographe vous mènera obligatoirement vers l’échec et laissera votre candidature sans suite.

Par ailleurs, pour se différencier de tous les candidats, faire excès de modestie ne vous aidera en rien. En effet, il ne faut pas hésiter à se mettre en valeur et à afficher des résultats concrets au risque de devenir invisible sur le marché concurrentiel de l’emploi.

Pour finir, l’extravagance et l’excentricité sont à bannir de votre CV. Rien ne sert de compliquer les choses. Les mises en pages un peu trop farfelues et très colorées ne sont pas recommandées. De même pour les polices et les caractères baroques. Plutôt, optez pour une présentation simple et classique. Cela simplifiera convenablement sa lecture.

Comment faire un CV pour un stage quand on est étudiant

La conception d’un Curriculum Vitae pour un stage est un sujet de controverse lorsqu’on est encore étudiant. En effet, il est assez problématique de se faire prendre au sérieux par les employeurs avec ses différents parcours que l’on peut définir comme étant « un cursus hyper théorique ». Toutefois, il ne faut jamais lâcher prise. Pour vous assurer que votre CV constitue un élément clé pour la réception de votre candidature à un stage, il suffit que vous connaissiez les bonnes méthodes de rédaction d’un CV pertinent.  

comment-faire-un-cv-pour-un-stage-quand-on-est-étudiant

Peaufinez la forme et le contenu de votre CV

La première chose à faire pour avoir un CV qui se démarque est d’apporter une attention particulière à sa forme, notamment lorsqu’il s’agit d’un stage. Il faut que les CV attirent l’œil des recruteurs qui les lisent, dans la généralité des cas, à la va-vite. Néanmoins, veillez à ce que votre document ne soit pas sophistiqué. En effet, l’originalité que vous souhaitez apporter ne doit en aucun cas porter atteinte à la compréhension immédiate de son contenu.

En ce qui concerne le contenu, souvenez-vous que le principe de rédaction d’un CV pour un stage est similaire à celui d’un CV pour un emploi. C’est un document qui ne doit pas être figé, c’est-à-dire qu’il doit être personnalisé et adapté en fonction de la responsabilité visée ainsi que de l’entreprise qui vous propose le stage. Toutes les informations énoncées dans votre document devront de ce fait être focalisées sur l’objectif de votre stage et sur l’entreprise proprement dite.

Descendez dans le détail de vos cours

De toute évidence, en tant qu’étudiant, vous ne bénéficiez pas de longues années d’expérience professionnelle. En revanche quand il s’agit des études, vous êtes très bien placé pour en parler. Vous devez alors le jouer à vos avantages. En effet, pour les recruteurs, les étudiants représentent des connaissances théoriques encore toutes fraîches. Pour ainsi dire, dans la rubrique formation de votre CV de stage vous ne devez pas uniquement vous limiter à mentionner vos diplômes. Vous devez surtout y relever de manière plus détaillée vos options ainsi que vos cours tendant à vous servir tout au long de votre stage. De cette manière, vous pourrez représenter vos compétences à grand renfort de vos connaissances théoriques.

Mettez en valeur toutes vos expériences antérieures

Qu’il s’agisse d’un petit travail d’été ou même d’une simple expérience associative, n’hésitez pas à en parler dans votre CV pour un stage. Certes, ils n’ont pas obligatoirement un rapport direct avec le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez intervenir, mais ils pourront influencer sur l’interprétation des recruteurs à votre égard. Il est également à noter que votre contribution dans une quelconque association sera singulièrement bien vue par les employeurs. En effet, ces derniers éprouvent une reconnaissance particulière à l’adresse des expériences qui pourront aider à confirmer votre aptitude, votre grande volonté ainsi que votre dynamisme. Cela même que vos expériences soient grandes ou petites. Aucune occupation professionnelle ne doit être minimisée, toutes doivent être valorisées. Vous devez alors faire en sorte que chacune de vos expériences puisse constituer un indice irréprochable sur le degré de confiance que l’on puisse vous accorder.

Au bout du compte, malgré vos petites expériences professionnelles condensées en tant qu’étudiants, un bon CV vous aidera à dénicher facilement un stage.

Comment faire un CV

Le curriculum vitae, ou CV est le premier document demandé pour pouvoir travailler. En effet, ce document court reflète tout ce que vous êtes, votre personnalité et surtout votre parcours professionnel. Il informe l’employeur sur vos études ; vos expériences professionnelles et vos ambitions. Mais le plus dur reste : « comment vous valoriser pour attirer l’attention du recruteur vu qu’il passe seulement 5 à 15 secondes sous ses yeux pour vous sélectionner ? »

comment-faire-un-cv

 

Le CV en quelques mots

De style télégraphique, le CV est un document qui souligne vos différents vécus professionnels et personnels. Pour cela, il doit contenir plusieurs informations importantes notamment les formations ou études, les expériences professionnelles, les centres d’intérêt. Bref, le CV doit vous vendre et sa rédaction demande, par conséquent, l’art d’utiliser les bons mots et la cohérence avec l’offre d’emploi pour que la chance soit avec vous.

Il n’existe pas une forme de CV adaptée à un emploi. Le but est de mettre en valeur vos compétences avec les bons mots pour convaincre le recruteur. Toutefois, selon vos préférences, il existe trois types de CV. À commencer par le CV fonctionnel dédié aux personnes qui n’ont pas travaillé durant une période limitée ou qui n’ont jamais travaillé. Il s’agit de valoriser les compétences personnelles au lieu des expériences professionnelles. Puis, vous avez le CV chronologique qui mettra en exergue votre expérience de travail. Ce type de CV souligne l’ensemble de vos expériences et mettra l’accent sur vos postes précédents et vos responsabilités. Toutes les informations seront présentées de la plus récente à la plus ancienne. Autrement dit, c’est votre dernier poste qui sera au tout début de la page suivi des autres postes que vous avez occupés. Pour cela, il est important de mentionner l’intitulé de vos postes avec le lieu et la durée de l’emploi. Sans oublier les responsabilités. Il s’agit du CV le plus fréquent qui collera à toutes les formes d’offres d’emploi. Enfin, il y a le CV hybride ou mixte qui combine ces deux types qui mettre en valeur vos compétences tout en indiquant votre parcours professionnel.

Les conseils à suivre pour rédiger un CV pertinent

Selon une règle communément admise, un CV ne doit pas dépasser une page. Tout doit être clair, soigné et aéré pour impressionner le recruteur dès le premier coup d’œil. Commencez ainsi par une bonne harmonisation de votre CV. La forme doit procurer une bonne image : titres de la même taille, respect de la marge ou police utilisée. Ces détails ont leur importance, pour être sélectionné pour le fameux entretien.

Misez sur une structure cohérente qui valorisera les informations importantes. Il est plus facile de lire vos informations en rubriques (état civil, formations, expériences professionnelles…).

Certes, un CV contient toutes les informations vous concernant, mais dire tout à votre propos n’est pas toujours une bonne chose. En effet, il faut bien choisir les éléments à évoquer, et particulièrement, ceux qui correspondent à l’emploi auquel vous postulez. Ne vous étalez pas sur les détails, car le recruteur n’a que quelques secondes pour survoler votre CV.

Enfin, le choix du vocabulaire compte pour rédiger un bon CV. Sachez utiliser les verbes d’action. Et surtout, évitez les fautes d’orthographe, car une fois une faute repérée, votre CV se trouvera rapidement hors de la liste des candidats intéressants. Alors, à vous de jouer pour trouver l’emploi de vos rêves.