Quelques conseils de pro pour se mettre en valeur au niveau professionnel

emploiQuelle que soit la situation professionnelle, il est toujours bon de se mettre en valeur afin de pouvoir évoluer professionnellement. Cela inclut de parler de ses qualités personnelles tout en usant d’astuces basiques. C’est valable autant pour les personnes déjà en poste que pour ceux recherchant encore un emploi. Savoir se mettre en valeur est un atout à la portée de tout le monde, qu’il ne faudra pas mésestimer.

 

Se mettre en valeur lors d’un entretien

Quand on parle d’entretien, il faut toujours savoir se vendre. Il y a des astuces simples à adopter afin de mettre en avant ses qualifications et ses compétences et ainsi réussir l’entretien en question. Avant tout, il faudra être précis afin de transmettre clairement le message à celui ou celle qui fera passer l’entretien.

Aussi, il faut savoir que la manière de faire apparaître un adjectif sera plus importante que le mot en lui-même. Donc, il faudra toujours user de la forme positive au lieu de mettre une négation dans ses phrases. Lors de l’usage de l’adjectif, il faudra éviter les adverbes. Il va sans dire qu’il faudra utiliser des adjectifs positifs pour se décrire. Sinon, concernant les défauts, il faudra choisir des défauts qui positiveront encore comme la timidité, la bavardise, ou encore le fait d’être maniaque et autoritaire.

Se mettre en valeur en emploi

Quand on veut se mettre en valeur professionnellement alors qu’on est déjà engagé dans un poste, l’usage de quelques bases pourra aider grandement. Avant tout, il faudra avoir le look pour l’emploi afin que cela joue sur sa crédibilité face à l’emploi. Aussi, il sera important de faire des comptes rendus aux supérieurs hiérarchiques pour marquer leurs esprits. L’assiduité est une grande qualité, mais il faudra aussi observer régulièrement les autres afin de comprendre leurs impératifs et leurs problèmes pour mieux appréhender l’entreprise.

S’ajoute à cela le fait de prendre la parole en réunion afin d’en être un acteur incontournable. Bien sûr, il va sans dire qu’il sera important de créer une certaine complicité ou une entente cordiale avec les N+1 afin de faire partie de la liste des futures promotions.

Le cabinet de recrutement : une solution pour faciliter la recherche des cadres

entretien-cabinet-conseil

La recherche de cadres compétents pour son entreprise est un processus qui peut durer longtemps. Heureusement, un nouveau secteur de service a fait son apparition récemment. Il s’agit du cabinet de recrutement. Ce type d’agence met ses compétences au service des sociétés afin de les aider à s’entourer vite et bien. Il ne faudrait pas non plus se précipiter et choisir un candidat peu recommandé.

Les rôles du cabinet de recrutement

Les cabinets de recrutement s’adonnent à deux tâches : aider les personnes à la recherche d’emploi et assister les entreprises dans la recherche de leurs cadres. Pour cette dernière, l’agence procède à plusieurs étapes de sélection avant de proposer des candidats potentiels à leurs clients. L’objectif premier de ce type de recours est bien entendu de gagner du temps.

Déléguer la recherche de mains d’œuvre à ces bureaux offre plusieurs avantages. Le recrutement personnalisé garantit aux entreprises que les critères qu’ils ont définis seront respectés. De plus, le tri des dossiers de candidature se fera de manière rigoureuse évitant de faire perdre du temps aux entretiens. Après cette étape, seuls les meilleurs seront sélectionnés et présentés aux sociétés qui auront le dernier mot.

Service de recherche de cadres à Tours

Faciliter la recherche des cadres est un pari gagné grâce aux agences de recrutement. Notamment, Conseil Bering est un cabinet de recrutement à Tours offrant des services d’embauche de cadres et d’experts de haute qualité et pour tous les prix. Conseil Bering compte aussi de nombreux experts intervenant sur tous les domaines.

Les cabinets de recrutement professionnels sur Tours, proposent en général un accompagnement en tout temps dans la gestion des ressources humaines et dans la définition des postes à l’intégration des collaborateurs. Leurs services comprennent entre autres:

  • la rédaction d’annonce,
  • l’élaboration des plans médias,
  • la sélection des dossiers,
  • l’entretien de recrutement et le conseil à la décision.

Tout ceci dans le but de mieux assister les dirigeants.

Quelques ficelles pour être embauché

Pour être embauché, il faut savoir surprendre les recruteurs en moins d’une minute. Donner une bonne impression à ces derniers est fondamental. Ils se feront obligatoirement un avis sur vous, cela même avant que vous commenciez à prendre parole. C’est une règle à laquelle aucun recruteur ne peut y échapper. Il est dès lors recommandé de ne jamais gâcher l’occasion de refléter une bonne image de soi.

quelques-ficelles-pour-etre-embauche

Ayez le sens de la ponctualité

Le non-respect de la ponctualité est pour la grande majorité des recruteurs une erreur sur laquelle ils ne transigent pas. En effet, c’est le premier indice qui incarne votre personnalité aux yeux des recruteurs. Être ponctuel s’avère être une qualité simple, mais sachez qu’elle peut en dire beaucoup. En considérant la situation de manière plus attentive, la ponctualité peut à la fois englober votre précision, votre sens de l’organisation et surtout votre sérieux. Le retard est de toute évidence une faute grave. Quant au fait d’arriver trop en avance, vous risquerez rapidement de vous impatienter et de vous stresser. Sans oublier que vos applications à la préparation de votre entrevue pourront tomber complètement dans l’eau. L’idéal serait d’arriver un peu à l’avance du rendez-vous.

Préparez-vous physiquement et psychologiquement

Votre présentation ne se résume pas uniquement aux informations mentionnées dans votre CV. Votre apparence et votre tenue jouent également un grand rôle dans ce domaine. Il faut alors être astucieux dans le choix des vêtements que vous porterez tout long de votre entrevue. Il va sans dire que le respect de la propreté est la meilleure façon de faire bonne impression. En outre, faites en sorte de bien vous sentir dans votre peau. . Un candidat suscitant un intérêt particulier peut être un bon investissement pour les recruteurs. C’est un signe d’efficacité et de brillance. Rappelez-vous, néanmoins que les habillements ainsi que les chaussures neuves sont déconseillés

 

Pour ce qui est de la préparation psychologique, vous devez toujours être prévoyant. Munissez-vous de votre CV pour servir de support. Lors d’un entretien, vous serez parfois amené à en dire plus sur quelques points mentionnés dans votre CV, sur vos compétences ou encore votre maîtrise des techniques. N’oubliez pas que les recruteurs vous évalueront en tout temps. L’anticipation et la prévoyance sont des qualités qui vous seront d’une très grande aide. Préparez en amont des exemples tangibles de vos réalisations tout au long de votre parcours professionnel, des références qui pourront vous recommander…

Ayez confiance en vous

Être vous-même et avoir confiance en vous et en vos qualités professionnelles sont les règles d’or pour être embauché. Une fois que vous les respectez, vous bénéficierez d’une grande aisance à vous exprimer. Aussi, ayez la bonne habitude de réfléchir tout en soutenant le regard. En regardant vos interlocuteurs, vous réussirez à maintenir le fil de la communication et vous convaincrez facilement les recruteurs de vous embaucher. Dans le cas où vous aurez à vous entretenir avec plusieurs interlocuteurs, faites l’effort de vous adresser à tous. Vous concentrer sur une seule personne vous fera du tort. Pour finir, avec une bonne poignée de main, vous démontrerez succinctement votre indice de confiance en soi. C’est un simple geste qui pourrait apporter une grande différence à la nature de votre entretien en brisant la glace au cours de la prise de contact.

Rédiger une lettre de motivation candidature spontanée

rediger-une-lettre-de-motivation-candidature-spontanee

Trouver un emploi n’est pas toujours facile à l’heure où le licenciement devient de plus en plus fréquent. Heureusement qu’il est possible de faire une candidature spontanée pour proposer un service à une entreprise hors de ses périodes de recrutement. Il s’agit donc de faire sa propre publicité. Toutefois, une lettre de motivation pour candidature spontanée demande certaines règles à respecter pour avoir une lettre réussie sur le fond et sur la forme. Ce qui doit être mis en valeur, ce sont vos points forts reliés à vos qualités, vos capacités et surtout vos savoir-faire. En gros, il faut jouer sur la persuasion et montrer une forte motivation pour qu’elle s’intéresse à vous !

Une introduction attirante

Après l’en-tête comprenant vos coordonnées et les coordonnées de destinataire, faites une introduction qui parle entièrement de l’entreprise. Le but est de captiver l’attention de l’entreprise et de montrer votre intérêt. Par un vocabulaire original ou des tournures de phrase particulières, vous pourrez éveiller la curiosité du destinataire pour qu’il s’intéresse à votre candidature. Trouvez les mots appropriés pour un contenu vivant et attrayant. Dans cette partie, mettez le « vous » en valeur en mentionnant toutes les informations que vous avez récoltées. Quatre possibilités s’offrent à vous soit vous parlez directement : de l’entreprise, de son secteur d’activité, du poste qui vous intéresse ou du recruteur.

Un développement qui vous présente

Une lettre de motivation de candidature spontanée n’est pas semblable à une simple lettre qui répond à une offre d’emploi. La différence se fait sur la manière de vous présenter. En effet, une candidature spontanée demande plus d’éléments pour susciter l’intérêt de l’entreprise. Évoquez surtout vos capacités et vos compétences pour vous valoriser et surtout pour intéresser le recruteur. Votre seul but est de séduire le recruteur pour qu’il décroche son téléphone et vous convoquer pour un entretien d’embauche. Dans cette partie donc, c’est le « moi » qui domine. Pour cela, mentionnez vos parcours professionnels en joignant des chiffres et des résultats pour montrer vos compétences. En parallèle, mettez également ce que vous apportez à l’entreprise pour votre prochain emploi. S’il s’agit d’une lettre pour un premier emploi, donnez surtout les points qui vous différencient des autres.

Une proposition d’une éventuelle rencontre

Cette troisième partie est dédiée à parler de « nous » pour une future collaboration. Elle énoncera surtout des projets et des actions que vous souhaiteriez entreprendre avec l’entreprise. Dans ce cas, prenez des exemples concrets de vos anciennes expériences pour vous vendre. Puis, poursuivez avec la proposition de rencontre avec trois possibilités. Il y a la méthode classique annonçant votre disponibilité pour un prochain entretien. Un choix qui nécessite une relance au cas où l’employeur ne vous répond pas. Il est possible aussi de présenter un choix, un courage que certains recruteurs apprécieront. Ceci propose directement un rendez-vous pour un entretien d’embauche. Le troisième choix est d’informer votre prochaine démarche pour un contact téléphonique par exemple. Enfin, terminez par une formule de politesse simple comme toutes les lettres de motivation.

Une lettre de motivation de candidature spontanée doit être l’image de votre personnalité. Misez sur les compétences qui intéressent le recruteur sans déborder. Elle doit être unique et originale. Si vous avez tous ces éléments, vous serez peut-être le futur collaborateur ou collaboratrice de l’entreprise que vous avez choisie.

Quelles formules de politesse pour une lettre de motivation

quelles-formules-de-politesse-pour-une-lettre-de-motivation

Dans une lettre de motivation, tout se joue sur les mots utilisés. Mis à part le choix du bon vocabulaire, une lettre de motivation est une sorte de lettre administrative qui est soumise à quelques règles pour impressionner du premier coup d’œil le recruteur. Le but n’est pas seulement d’avoir une lettre originale et vivante, il est également question de suivre scrupuleusement les formules de politesse pour ne pas terminer à la corbeille. Pour vous aider à mieux choisir les formules à adopter, voici un petit guide pratique avec des conseils et des erreurs à éviter.

Les formules de politesse en début de lettre

Tout d’abord, commencez par la zone de destinataire de la lettre. Même si ce n’est pas une véritable formule de politesse, cette zone mérite une attention particulière. Placée dans la partie supérieure droite de la lettre, vous mentionnez le nom de l’entreprise en ajoutant le nom de la personne si vous le connaissez. Respectez bien l’orthographe en plaçant « A l’attention de » devant. Ne confondez pas avec « A l’intention de » qui s’utilise plutôt au sein d’une phrase.

Poursuivez par une formule d’appel classique et simple. Ce que vous devez éviter, c’est de faire une exagération. Pour cela, préférez plutôt un ton sobre en utilisant tout simplement « Madame », « Monsieur » ou « Madame, Monsieur ». Évitez ainsi les « Chère Madame » ou « Cher Monsieur », un peu trop familiers. Même si vous connaissez le nom de la personne, écrivez « Monsieur » ou « Madame ». Le « Mademoiselle » est à bannir, un terme risqué à éviter totalement.

Les formules de politesse en fin de lettre

Après avoir exposé toutes vos capacités et compétences, le candidat se demande comment finir sa lettre en beauté pour que le recruteur ait envie de le rencontrer à un prochain entretien ? Avant la formule de conclusion, réaffirmez votre motivation en énonçant votre disponibilité pour un futur entretien. Voici des formules travaillées et simples à utiliser : « Restant à votre disposition pour un entretien au cours duquel je pourrais vous exposer », « En souhaitant vivement que ma candidature saura retenir votre attention, et me tenant à votre disposition pour un entretien… » ou encore « Dans l’attente d’une réponse favorable de votre part… ».

Pour terminer votre lettre sur une bonne note, optez pour des expressions simples, mais directes. C’est la formule ultime qui convaincra le recruteur à vous contacter. Le but est de faire des formules de politesse abrégées et efficaces sans pour autant tomber dans l’impolitesse. Finalisez votre lettre avec « Je vous prie d’agréer, Monsieur, mes respectueuses et sincères salutations. », « Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie, Monsieur, Madame, de bien vouloir recevoir mes plus respectueuses salutations » ou encore « Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées ». Enfin, si vous avez commencé votre lettre avec « Madame », elle doit finir par « Madame ». Une touche de personnalisation indispensable ! Dans cette partie, ce sont les salutations ou la considération qui sont les bienvenues. Oubliez les hommages trop soignés et les sentiments trop personnels !

Maintenant que vous avez tous les éléments entrent vos mains, à vous de jouer pour persuader le recruteur de vous appeler !